Nino Ferrer

Auteur: Nino Ferrer
Année: 1979, 1975, 1974…
Pays: France
Rating: 4.67/5 (6 votes)
4.5 Who rated what?
Audio list — 10 audio files from one album
Depuis le temps, vous avez quand même dû remarquer une certaine constante chez moi... Dans le petit univers du rock progressif, j'aime beaucoup de choses, mais j'ai une tendresse particulière pour le rock francophone (principalement français et québécois). Et un petit plus pour moi, c'est quand un groupe est rattaché à un artiste bien connu en France. Thiefaine pour Machin, Goldman pour Taï Phong... Mais il y a plus fort encore. Nino Ferrer est un de nos grands artistes oubliés, restés en marge du système commercial, et qui ne doivent leur survie qu'à quelques anciens tubes qui ne représentent en rien leur véritable nature.

Ainsi, Ferrer a commencé dans les ye-ye en chanteur aux paroles décontractées ("Qu'est-ce que j'ai fait des paroles de cette satanée chanson ? Je les ai oubliées, elles doivent être à la maison..."), dont le fameux, l'oeuvre d'une vie : "Gaston, y'a l'téléfon qui son, et y'a jamais person qui répond..." Le pauvre, on peut comprendre que ça soit déprimant, de rester ad vitam "le gars qui chantait Gaston". Foxprog est là pour réparer cette injustice et vous faire connaître la vraie crème de son oeuvre : les années 70. En effet, sous l'influence du guitariste Mickey Finn (aucun lien avec le batteur de T-Rex) avec qui il forme les Leggs, il aura embrassé de long en large cette décennie avec son amour du rock psychédélique anglais et américain. Jamais un artiste français connu n'aura ainsi autant utilisé l'orgue de Hammond dans ses compositions.

Premier album culte : Métronomie, en 1971. Composé pour moitié de longs instrumentaux psychédéliques et pour moitié de chansons douce-amères aux paroles engagées, on a peine à croire qu'on est dans le même univers que le Téléfon ! Et pourtant... Cet album est aujourd'hui très côté chez les amateurs de prog à l'étranger. Au détriment des suivants, qui pourtant valent autant le détour ! Ainsi, deux ans plus tard, Nino Ferrer & Leggs vient confirmer sa nouvelle orientation musicale, avec cette fois-ci une influence grandissante de la branche américaine, qui sera surtout visible en 1974 sur l'album Nino and Radiah. Puis on sent progressivement une influence blues envahir sa musique (Suite en Oeuf, paru en 1975, est plus diversifié que les précédents albums), influence qui restera ancrée jusqu'aux ultimes albums avant son suicide en 1998. Mais il n'en délaisse pas pour autant ses influences psychédéliques qui se font ressentir jusqu'à son album de 1979, Blanat.

Bref, que du bonheur, et ça se fête avec 10 extraits audio pour un total de près d'une heure. À écouter en boucle, même si le téléfon son (ça doit encore être un con).

 
Métronomie (9:07)
0

Nino Ferrer - Auteur: Nino Ferrer - Année: 1971 - Pays: France
La maison près de la fontaine (3:46)
0

Nino Ferrer - Auteur: Nino Ferrer - Année: 1971 - Pays: France
Les enfants de la patrie (4:57)
0

Nino Ferrer - Auteur: Nino Ferrer - Année: 1971 - Pays: France
Kinou (3:20)
0

Nino Ferrer - Auteur: Nino Ferrer - Année: 1973 - Pays: France
L'Angleterre (7:14)
0

Nino Ferrer - Auteur: Nino Ferrer - Année: 1973 - Pays: France
Looking for you (5:50)
0

Nino Ferrer - Auteur: Nino Ferrer - Année: 1974 - Pays: France
Blues des chiens (4:41)
0

Nino Ferrer - Auteur: Nino Ferrer - Année: 1975 - Pays: France
Moon (5:00)
0

Nino Ferrer - Auteur: Nino Ferrer - Année: 1975 - Pays: France
Introduction (6:03)
0

Nino Ferrer - Auteur: Nino Ferrer - Année: 1979 - Pays: France
L'arbre noir (5:41)
4.5
4.67/5 (6 votes)

Nino Ferrer - Auteur: Nino Ferrer - Année: 1979 - Pays: France

Author Topic: Nino Ferrer  (Read 62539 times)

0 Members and 2 Guests are viewing this topic.

Offline Nao/Gilles

  • Admin
En gros : si Google trouve plusieurs pages avec le même contenu, il va pénaliser cette page en l'envoyant plus loin dans les résultats des recherches. Plus ton page rank pour un keyword donné est élevé, plus tu as de chances d'être en première page pour les résultats d'une recherche sur ce keyword.
Là par exemple, sur cette page j'ai comme URL :
http://fox.noisen.com/4894/nin...errer/msg223776/?topicseen#new
Mais c'est exactement le même contenu que :
http://fox.noisen.com/4894/nino-ferrer/
Du coup, je me débrouille pour que Google ne voie plus qu'une seule version de cette URL (la dernière), ainsi, le page rank ne sera pas "baissé", et j'augmente mes chances d'être en page 1.
D'autres éléments qui font monter le page rank : le fait que la page web soit récente, et que beaucoup de sites web mettent un lien dessus.

Enfin, pour ce que j'en connais, bien sûr...!

Hop, au dodo !

(Je suis vraiment trop sympa d'expliquer ma technique, que ce soit ici ou sur le forum officiel de SMF... En aidant les autres à faire pareil, je plombe potentiellement mon propre page rank :mdr:)

(Je suis vraiment trop sympa d'expliquer ma technique, que ce soit ici ou sur le forum officiel de SMF... En aidant les autres à faire pareil, je plombe potentiellement mon propre page rank :mdr:)
Ben efface alors, tu seras peinard!

En tous cas, merci pour ces explications!

Offline Nao/Gilles

  • Admin
Ben efface alors, tu seras peinard!
Non, non... Ca n'est pas mon genre, ça ! :^^;:

De ce grand artiste, écorché vif, subsiste 17 ou 18 disques que je possède bien sur tous.

Mon préféré, bien sur : Métronomie , puis Nino and Radiah, ensuite : suite en oeuf , viennent aussi : 13è album puis rock and roll cow boy.

Il y a aussi des morceaux que j' aime beaucoup , outre les incontournables le sud, la maison près de la fontaine ,il y a: je voudrais etre noir, si tu m' aimes encore (version française de it's  a man' s... de James Brown),le millionnaire et pour oublié qu' on c' est aimé , tous ces morceaux sont sur le premier 33t de Nino, sorti en 1966 . sur le second 33t sorti en 1969, il y a la rua madureira, superbe bossa. :^^;:

Offline Nao/Gilles

  • Admin
De ce grand artiste, écorché vif, subsiste 17 ou 18 disques que je possède bien sur tous.

Mon préféré, bien sur : Métronomie , puis Nino and Radiah, ensuite : suite en oeuf , viennent aussi : 13è album puis rock and roll cow boy.
Ah, ces deux derniers je ne les ai pas écoutés, faut que je m'y mette !
J'aime aussi beaucoup "La désabusion" de 1993, bien qu'il ne soit plus prog au premier sens du terme, il y a quand même une ambiance très 70s qui m'a beaucoup touché. Quelle tristesse que sa fin tragique...

Tiens, marrant, je ne m'attendais pas à retrouver Nino Ferrer ici... il faut dire que je ne "classe" pas ce que j'écoute, donc je serais bien incapable de dire ce qui est du rock alternatif/progressif/top-puissant et tout... donc maintenant, je saurai pour Nino  :cool: Merci Foxprog! ^^

Alors bizarrement, si l'on m'avait demandé de citer des chansons de Nino Ferrer, j'aurais dit d'abord "Le Sud", puis "La Maison...". Mirza et le téléfon ne sont pour moi pas des références, effectivement... :D

Je découvre les autres titres ici... j'aime assez, pour l'instant.


Offline Nao/Gilles

  • Admin
Tiens, marrant, je ne m'attendais pas à retrouver Nino Ferrer ici... il faut dire que je ne "classe" pas ce que j'écoute, donc je serais bien incapable de dire ce qui est du rock alternatif/progressif/top-puissant et tout...
Ben... Si tu entends de l'orgue de Hammond, ça a de bonnes chances d'être psychédélique, ou funky, ou les deux ;)
Cela dit, je reconnais qu'avant de devenir "fan" du son Hammond, je ne l'avais même jamais remarqué dans les chansons que je connaissais, genre celles des Doors.... :^^;:
Quote
Alors bizarrement, si l'on m'avait demandé de citer des chansons de Nino Ferrer, j'aurais dit d'abord "Le Sud", puis "La Maison...". Mirza et le téléfon ne sont pour moi pas des références, effectivement... :D
Comme quoi ! :)

Alors, que penses-tu de ma playlist Nino Ferrer ?

Aahhh... Nino Ferrer, un incontournable! Même si effectivement je ne l'aurais pas non plus classé cette catégorie  :p

C'est un artiste que j'ai plaisir à écouter quand il passe à la radio. Comme truitoune, Le Sud est bien entendu la première chanson que je citerai de lui mais j'aime bien aussi "la maison près de la fontaine" et toutes en général.

Offline Nao/Gilles

  • Admin
Aahhh... Nino Ferrer, un incontournable! Même si effectivement je ne l'aurais pas non plus classé cette catégorie  :p
On peut dire ce qu'on veut mais c'était vraiment un artiste psyché !

Tu sais que quand j'ai fait écouter à ton homme Foxprog l'autre jour, Ferrer était dans mes priorités ? Et ça ne l'a pas du tout touché... Zut, si t'avais été dans la pièce t'aurais peut-être pu faire un peu de forcing pour m'aider :p

On peut dire ce qu'on veut mais c'était vraiment un artiste psyché !
Artiste psyché, oui mais avec une double personnalité. Parce qu'il y a eu  l'époque de ses "succès commerciaux" comme Mirza, "oh et hein bon" "gaston" Quelle évolution par la suite  :) Ceci étant, ce n'est pas le seul!!! (à avoir évolué, je veux dire     :mdr: ) et dans le "bon" sens.

Offline Nao/Gilles

  • Admin
Ben oui... Le Nino Ferrer des années 60 me laisse de glace. Par contre, celui des années 70 je le trouve génial. Et celui des années 80 était très intéressant, et enfin pour les années 90 il a quasiment retrouvé le niveau des années 70.

Y'a vraiment que les sixties à jeter, à mon goût !

bon! comment je vais dire ça, moi? seul contre tous, y compris les biographes de Nino....
j'ai honte, mais j'aime aussi le Nino des années soixante!  :rougit:
je me suis réécouté tous les tubes de l'époque (Mirza, oh eh hein bon, le telefon, j'en passe et des meilleures pires) et ben! C'est super kitsch en 2010, c'est vrai; mais replacé dans le contexte historique, quel son!! Du vrai rythm&blues, avec une rytmique d'enfer, les sons d'orgue omniprésents. Si on passe sur les paroles "cucu ", quelle différence musicale avec les Sheila, Mireille Mathieu, et même Hervé Vilard (spéciale dédicace à Truite  ;) )
Alors, je vous engage à faire l'expérience: prenez n'importe quel titre français de la même époque, et faites une écoute comparative: vous serez surpris.
Cela ne m'empêche pas de placer beaucoup plus haut "Métronomie"   ^_^

Offline Nao/Gilles

  • Admin
Ah... Ma foi, c'est vrai que je t'avouerai ne pas avoir testé en profondeur sa période yé-yé ;)

très bonne émission sur notre Nino sur France-musique
http://sites.radiofrance.fr/fr.../greniers/emission.php?e_id=35

Hello, salut, pas passé depuis quelques temps, sinon pour jeter un oeil. :sifflote:
Ah, Nino, grand artiste que j' apprécie particullièrement, j' ai toute sa production musicale soit en LP ou rééditions en CD., parfois les 2 d' ailleurs.
Bon, ses chansons "humoristiques", je les connais téllement pour les avoir apprécié au début lors de leur sortie que j' en suis un peu gavé. De cette periode, je vous recommande plutot:
la rua madureira (bossa), pour oublier qu' on s' est aimé (R&B) qu' il a repris sur Métronomie ou ma vie pour rien.
Un monument ensuite qu' est Métronomie est a ne pas raté, plus d' autres bien sur.

Je vais encore visiter un peu et je reviendrai, parler de Nino ou d' autres si cela vous intèresse. :sumanai: