Répondre

Attention, il n'y a pas eu de réponse à ce sujet depuis au moins 120 jours.
À moins que vous ne soyez sûr de vouloir répondre, pensez éventuellement à créer un nouveau sujet.
Nom:
E-mail:
Titre:
Icône du message:

Vérification:
Taper les lettres montrées dans l'image
Ecouter les lettres / Demander une autre image

Taper les lettres montrées dans l'image:
Désolé pour toutes ces questions... Les spammeurs sont de plus en plus pénibles. Quelle est, traditionnellement, la couleur du cheval d'Henri IV ?:
Tapez "cy" puis "na", puis "douze" en chiffres (quatre lettres et deux chiffres, donc):

Raccourcis : tapez [ALT]+[S] pour poster ou [ALT]+[P] pour prévisualiser


Résumé de la discussion

Posté par: YogiBear
« le: 26 Octobre 2010 à 0h59 »

Mon premier rendezvous avec Les Moody Blues était en 1964 avec leur succes en Angleterre Go Now mais c'est peu connu aujourd'hui. Par contre, leur tube de '67 Nights In White Satin a été réédité plusieurs fois depuis. Pour moi, cette chanson-la capte l'état d'esprit songeur de l'ere. On avait les espoirs, les r^ves...ahhh et l'amour.  ^_^
Posté par: Nao/Gilles
« le: 24 Octobre 2010 à 8h48 »

J'en sais rien, je les connais pas assez, c'est très chouette à écouter mais ça me parle pas plus que ça, et je préfère écouter d'autres choses c'est tout... Juste NIWS, j'y peux rien, celle-là elle me parle. Elle me chuchotte, même.
Posté par: Jean Louis
« le: 22 Octobre 2010 à 19h29 »

Honnêtement, il ne faut pas connaitre suffisamment ce groupe pour réduire leur talent à NIWS !
TOUS leurs albums contiennent au moins UN tube, tant pis pour la France si nos si subtils programmateurs radios préfèrent nous bassiner avec leurs M.....des  matin, midi et soir !
En attendant, leurs concerts sont toujours "Sold-Out", j'ai assisté cette année aux concerts du Royal Albert Hall et du Brighton Center, j'en suis tombé de cul ! Ils sont encore meilleurs maintenant qu'il n'y a seulement que quelques années ! Je précise pour les gens qui ont "largué" ce groupe il y a longtemps qu'ils sont les seuls, avec les Rolling Stones, a continuer à se produire malgré les années qui ont passé (les autres groupes anglais des années 60 ayant disparu ou s'étant dissouts entre temps). Alors, NIWS, Melancholy Man, OK, mais écoutez ATTENTIVEMENT , et non pas d'une oreille distraite, TOUS leurs albums...Et revenez en parler ensuite ! 
Posté par: Nao/Gilles
« le: 30 Juillet 2007 à 19h46 »

Melancholy Man, c'est effectivement une bonne suggestion, je me souviens que cette chanson tristounette m'est bien restée en mémoire aussi, après l'avoir écoutée. Par contre, I'm just a singer, je ne connaissais pas... J'avais un mp3 qui traînait dans un coin mais visiblement je n'avais pas fait attention en écoutant "Seventh Sojourn" ;)
Une chanson bien plus rock que les autres, d'ailleurs ! Je pourrais éventuellement mettre tout ça sur Foxprog, histoire de varier un peu au-delà du seul morceau présent sur cette fiche ;)
Posté par: Guy
« le: 30 Juillet 2007 à 9h00 »

Les Moody Blues ont été un très grand groupe dans les années 66 à72 avec notamment un très grand tube: Night in white satin en 1967, mais il ne faut pas réduire le groupe à cette seule chanson. Chaque album du groupe avait du succès même s' il n' ont jamais réitèré le carton de N i w s.
Des chansons comme I'm just a singer ou surtout mélancholy man méritent autant d' attention.
Posté par: Nao/Gilles
« le: 15 Avril 2007 à 20h37 »

Auteur: The Moody Blues
Année: 1967
Pays: Royaume-Uni
Note: 4.33/5 (3 votes)
4.5 Qui a voté quoi ?
Liste audio — 1 fichier audio d'un album
Les Moody Blues, encore un groupe d'un seul tube. Le génial Nights in white satin, qu'on entend par exemple dans Casino et Il était une fois dans le Bronx, est paraît-il l'un des trois slows les plus populaires qui soient dans les bals de fin d'année américains. Il fait partie d'un album-concept de grande qualité sorti en 1967, Days of future passed, qui mélange des séquences orchestrales avec des morceaux de rock langoureux. Ca s'écoute d'une traite ! On n'est plus vraiment dans la pop psychédélique à ce stade, mais les pieds en plein dans le proto-prog.

Par la suite, TMB ne connaîtra plus de grand succès comme celui-ci, mais sortira plusieurs albums très honnêtes qui s'éloigneront progressivement du rock pour se la jouer un peu pop acidulée. Rien de mauvais en soi, mais ça ne m'a pas non plus vraiment marqué. On restera donc sur NIWS pour les intimes, et pour la contribution à marier le classique et le rock, total respect, comme dirait ma grand-mère.

 
Nights in White Satin (7:25)
4.5
4.33/5 (3 votes)

The Moody Blues - Auteur: The Moody Blues - Année: 1967 - Pays: Royaume-Uni