David Bowie

Auteur: David Bowie
Année: 1969
Pays: Royaume-Uni
Rating: 4.83/5 (6 votes)
5 Who rated what?
Audio list — 1 audio file from one album
David Bowie... Le maître incontesté du glam-rock, l'un des courants musicaux du rock les plus marquants des années 70, avec le prog bien sûr. Il éclate au grand jour en 1969 avec sa chanson Space Oddity ("Ground control to Major Tom... Ground control to Major Tom..."), un joli succès (5ème dans les charts anglais) qui doit beaucoup à l'univers prog naissant, et lui apporte sans doute beaucoup en retour. Par la suite, il se montre toujours dans le peloton de tête des artistes qui vivent avec leur temps, sans hésiter à changer radicalement de style, tout en restant dans le domaine du pop-rock. Quelques tubes : Changes (1972), Life on Mars? (1973), Heroes (1977), Under Pressure (1981, avec Queen), ou encore China Girl (1983).

Enfin, Bowie est également un comédien remarquable, qui laisse toujours une trace de ses passages cinématographiques : The Man Who Fell to Earth (rôle principal, 1976), Furyo (Jack, 1983), Labyrinth (le roi des gobelins, 1986), Twin Peaks (le film) (1992), Le Prestige (Tesla l'inventeur, 2006), et son meilleur rôle à mon goût, sa courte mais très marquante scène en Ponce Pilate dans La Dernière Tentation du Christ (de Martin Scorsese, 1988). Musique de Peter Gabriel. Tralala-itou.

 
Space Oddity (5:18)
5
4.83/5 (6 votes)

David Bowie - Auteur: David Bowie - Année: 1969 - Pays: Royaume-Uni
Space Oddity, l'un des morceaux les plus populaires de David Bowie (pour qui j'ai le plus profond respect, à la fois en tant que musicien, chanteur et acteur), est aussi son tout premier succès. Sorti en 1969 en pleine naissance du mouvement progressif, il partage des points communs avec les expérimentations prog de l'époque (dont s'éloignera Bowie par la suite, et c'est bien dommage mais il faut bien gagner sa vie).

Ainsi, la présence très remarquée du Mellotron, manipulé ici par Rick Wakeman, le génial claviériste qui sera débauché un peu plus tard par Yes et signera le monumental solo d'orgue de Close to the edge. Mais Space Oddity ne se résume bien entendu pas à un instrument, ni à un collaborateur. C'est tout de même une chanson que j'avais déjà entendue, sans doute maintes fois, avant de vraiment la découvrir et d'en tomber amoureux en 2005, jusqu'à passer une journée entière à l'écouter en boucle. Une mélodie douce et marquante, un rythme lancinant adapté aux paroles space... « And I'm floating in a most peculiar way... »

Moi aussi, David. Moi aussi.

Author Topic: David Bowie  (Read 24464 times)

0 Members and 1 Guest are viewing this topic.

Quote
Tiens, tu pourras me dire si le deuxième box contient bien une featurette intitulée "The End of Life on Mars", et consacrée à ladite fin ?
OK.

Je donnerai un avis global sur le topic Dr Who.

Et la suite "Ashes to ashes", ça vaut quoi ? J'ai vu que ni Simm ni White n'y sont (ni-ni-ni).

D's©

Offline Nao/Gilles

  • Admin
La suite ne vaut pas LoM, mais elle est géniale quand même... :^^;:

(click to show/hide)

"Life on mars " est un véritable hymne pour moi, et entre tout à fait (à mes yeux, ou plutôt, mes oreilles :p) dans la catégorie "rock progressif"..
par contre, problème de mon ordi? je n'entend qu'un canal?   >:(

un peu fatigué hier soir!!!!! :snif: je parle de "life on mars" au lieu de "space oddity" :sifflote: