PYG

Auteur: PYG
Année: 1972
Pays: Japon
Rating: 4.00/5 (2 votes)
4 Who rated what?
Audio list — 1 audio file from one album
La fin des années 60, coïncidant avec la Beatles Mania, correspond au Japon au boom des groupes de rock. On appelle ça l'ère "Group Sounds". De nombreux jeunes se réunissent dans leur garage et jouent des morceaux inspirés des Beatles voire du rock psychédélique. Le tout mélangé aux mouvements estudiantins protestataires. Ca se dit, ça ?

Toujours est-il que les plus célèbres et les plus représentatifs de cette période sont les Tigers et les Spiders. Après la séparation de ces deux entités, leurs leaders respectifs joindront leurs forces et créeront le premier supergroupe japonais, PYG, en 1971.

Le temps de sortir quelques 45 tours (notamment le générique d'une série d'Ultraman), ainsi qu'un premier album solo formidable de pop-rock psychédélique hésitant entre la pop japonaise des années 60 et les débuts du rock progressif, et c'en était presque déjà fini. Nous sommes fin 1972 et le groupe se sépare amicalement pour poursuivre d'autres projets. Un album live sortira également dans la foulée, et quelques décennies plus tard, un best-of tout à fait recommandable. Je vous recommande cela dit plutôt l'album éponyme, plus homogène dans sa construction, ne serait-ce que pour sa drôlatique jaquette.

Le chanteur, Kenji Sawada, surnommé Julie à l'époque (en hommage à Julie Andrews dont il est secrètement amoureux), a depuis fait une prestigieuse carrière solo. Il a même sorti un disque en France ! Il jouit également d'une belle réputation au cinéma, où il interprétait notamment le père de famille dans le drôlatique Katakuri-ke no kôfuku (la Mélodie du Malheur) de Takashi Miike.

 
Yasuragi wo motomete (9:59)
4
4.00/5 (2 votes)

PYG - Auteur: PYG - Année: 1972 - Pays: Japon

Author Topic: PYG  (Read 8395 times)

0 Members and 1 Guest are viewing this topic.

Ma foi je le trouve excellent ce morceau, je pensais pas que les Japonais pouvaient faire un tel son qui sonne vraiment "occidental" sur la fin instrumentale. Ce n'est pas forcement un bien, mais la guitare finale surprend quand comme moi on ne connait des groupes japonais que les poncifs de rock commerciaux des annees 80/90.

Le debut chante est assez typique des 70s je trouve, ca m'a surtout fait penser a du Bowie  :waouh: au debut, puis du Led Zeppelin a la fin.

Le rythme lent rend la chose tres "musique d'ambiance"

Offline Nao/Gilles

  • Admin
Ma foi je le trouve excellent ce morceau, je pensais pas que les Japonais pouvaient faire un tel son qui sonne vraiment "occidental" sur la fin instrumentale.
Il faut avoir vu beaucoup de films d'époque pour savoir, je suppose ;)
Le prog japonais des années 70 est très méconnu en France. Le seul fanzine à en avoir parlé à ma connaissance, c'est "Harmonie" dans un numéro de 1986 ou 1987 (!), et encore, ça parlait surtout du neo-prog japonais... Il y a par exemple juste eu *une* mention de Mandrake, dans une liste d'artistes, sans plus de précisions...

Même les grands artistes sont underground en France, du coup. Tu prends le compositeur des chansons d'Utena, J.A. Seazer : en France je pense qu'on ne connaît de lui que les BO d'Utena et des "Fruits de la passion"**, mais rien sur des BO incroyables comme Labyrinthe Pastoral (du même réalisateur).

Enfin bon, je vais pas m'embarquer de nouveau dans du name-dropping ;)
Quote
Ce n'est pas forcement un bien, mais la guitare finale surprend quand comme moi on ne connait des groupes japonais que les poncifs de rock commerciaux des annees 80/90.
Oui, tout à fait... Au final, ils ont su faire tout ce que les Occidentaux ont fait... Mais parfois il faut bien chercher !! ;)
Quote
Le rythme lent rend la chose tres "musique d'ambiance"
Yep. Enfin, ce n'est pas représentatif de toutes leurs chansons... La plupart sont plus agitées. Celle-ci est la plus longue, déjà. La deuxième plus longue atteint 5'14, c'est un très joli morceau aussi, je pense que je vais le mettre en ligne. Ca te branche, je suppose ? Sinon, je te conseillerais quand même l'achat du CD, il n'est déjà pas cher en neuf (1500 yens pour l'ancienne édition en boîtier cristal, pas la version digipak), il doit être à une bouchée de pain en occasion ;)

** un film érotique aux couleurs somptueuses, avec l'excêêêêllent Klaus Kinski et la cruchâsse Arielle Dombasle... C'est un épisode de la série des "Histoires d'O", réalisé par Shûji Terayama, un Japonais purement "artiste visuel" à qui les Français se sont intéressés lors de la vague des films érotiques japonais (après "L'empire des sens").

C'est dommage, avant hier j'etais a Niigata et a Niigata il y a un Virgin Megastore, et au Virgin Megastore en ce moment c'est la foire de l'occasion : j'ai vu plein de raretes (qu'on trouve plus dans les bacs du HMV par exemple, et pourtant a HMV on trouve la discographie complete de Yes).

Bon je crois qu'il y a aussi un Virgin Megastore sur Shinjuku san chome. Je vais aller jeter un coup d'oeil. Je vais voir si je peux trouver cet album. Il est a 3500 yens a HMV en tout les cas . Par contre je crois que le live n'est plus reedite d'apres un commentaire.

http://www.hmv.co.jp/product/detail/2527743

Offline Nao/Gilles

  • Admin
C'est dommage, avant hier j'etais a Niigata et a Niigata il y a un Virgin Megastore, et au Virgin Megastore en ce moment c'est la foire de l'occasion : j'ai vu plein de raretes (qu'on trouve plus dans les bacs du HMV par exemple, et pourtant a HMV on trouve la discographie complete de Yes).
Eh beh, doit y avoir de quoi s'amuser..... :^^;:
Pour ma part, je ne cherche aucun album japonais de prog spécifique en tout cas, mais je suis sûr que je pourrais y trouver des choses intéressantes ;)
En même temps, je ne suis encore jamais allé dans une boutique parisienne spécialisée dans le prog ! (Euh...... Je ne sais même pas si ça existe en fait :mdr:)
Quote
Bon je crois qu'il y a aussi un Virgin Megastore sur Shinjuku san chome. Je vais aller jeter un coup d'oeil. Je vais voir si je peux trouver cet album. Il est a 3500 yens a HMV en tout les cas . Par contre je crois que le live n'est plus reedite d'apres un commentaire.
"FREE with PYG" ? Je crois qu'il est encore sur Amazon... Mais bon, sinon, tu as le best-of sorti en 2004, qui n'est pas mal... Il est composé pour un tiers du premier album, pour un tiers de morceaux live (tirés de Free donc), et pour un tiers de 45T (morceaux inédits, et versions courtes des albums).